Anthony Vaccarello a préparé un défilé surprise pour le dernier jour de la Fashion Week de Paris, après avoir ouvert la saison avec son incroyable collection femme, le créateur a présenté sa dernière collection homme. 


anthony-vaccarello-saint-laurent-FW24-menswear.51.31

Dans la spectaculaire rotonde de la Bourse de Commerce, où Vaccarello avait présenté sa collection homme FW23 l’année dernière, une bande-son de synthétiseurs et de Phil Collins nous a plongés dans l’ambiance des années 80.

anthony-vaccarello-saint-laurent-FW24-menswear.43.04

Difficile de ne pas voir dans un défilé aussi riche en costumes une lettre d’amour de Vaccarello à Yves Saint Laurent lui-même. Non seulement il est pratiquement impossible de trouver une photo du créateur portant autre chose qu’un costume, mais le nom de Saint Laurent est à jamais synonyme de costume car il a été le premier à tailler des costumes et des smokings spécifiquement pour les femmes. 

anthony-vaccarello-saint-laurent-FW24-menswear.43.51

Les références à Saint Laurent se sont également poursuivies dans l’espace d’exposition lui-même, le proscenium à travers lequel les mannequins ont défilé étant décoré de fleurs sombres, de bouquets de lys calla, d’anémones et d’orchidées, une référence directe aux expositions du couturier.

anthony-vaccarello-saint-laurent-FW24-menswear.44.11

Ce qui était fascinant dans ce défilé, c’était de voir comment la collection racontait subtilement une histoire au fur et à mesure que chaque tenue était présentée. Un magnifique costume croisé et incliné a ouvert le bal. 

anthony-vaccarello-saint-laurent-FW24-menswear.42.50

Puis, de subtiles variations de couleurs et de motifs ont été introduites : un costume gris, suivi d’un costume à rayures porté ouvert. Au fur et à mesure, les revers se sont affinés et les pantalons ont commencé à s’arrondir. Les costumes eux-mêmes se transformaient, respiraient presque, passant d’une coupe moulante à une coupe ample et vice-versa. 


La veste s’enlevait et les chemises en soie ondulaient dans la brise. À l’occasion, des vêtements d’extérieur imposants, comme d’énormes manteaux en cuir caoutchouté et des casquettes à visière, donnaient l’impression que nos hommes d’affaires étaient tombés dans un club miteux.

anthony-vaccarello-saint-laurent-FW24-menswear.43.22

Les couleurs sont devenues plus audacieuses avec des roses, des verts pastel et Anthony Vaccarello a réussi à rendre spectaculaire un costume bronzé. 

anthony-vaccarello-saint-laurent-FW24-menswear.43.37

Un bel Hommage à Yves Saint Laurent, réinventant le costume pour l’homme moderne avec brio. Plus qu’un défilé, une ode à l’audace et à la liberté : l’homme Vaccarello se dévoile : une nouvelle ère de l’élégance masculine.

anthony-vaccarello-saint-laurent-FW24-menswear.44.26

© Saint Laurent