Celine, par Hedi Slimane, présente la nouvelle collection Homme pour l’été 2024. La vidéo (magnifique) est une déclaration d’amour à New York.


La collection intitulée DELUSIONAL DAYDREAM : “THE SHOW THAT NEVER WAS”, fait allusion au défilé qui aurait dû se tenir à la Gaîté Lyrique de Paris, en juillet dernier. Le même mois, Hedi Slimane a tourné ce film entre Paris et Monaco.

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-Laurids-Seidel

Les scènes ont été prises à la Gaîté Lyrique et à l’Opéra Garnier de Monte-Carlo et mettent en avant le danseur de ballet : Laurids Seidel.

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-gaite-lyrique

Hedi Slimane nous fait revivre les années 2000 lorsqu’il documentait la nouvelle scène artistique émergente de New York avec des artistes comme : Dan Colen, Terence Koh, Nate Lowman et Dash Snow entre autres. Il a ainsi choisi des œuvres d’art parmi ses archives afin de les inclure dans la collection “DELUSIONAL DAYDREAM”.

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-chemise-blanche

Par dessus, il utilise la discographie de l’un des artistes les plus influents de la musique électronique : LCD Soundsystem (un clin d’oeil au défilé de la femme).

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-03

La bande-son du défilé, une version étendue du titre Losing My Edge (2005), de James Murphy, donne le ton à une collection imprégnée d’une énergie palpitante, d’un nouveau code et d’une rêverie délirante. 

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-Laurids-Seidel-03

Une collection qui poursuit l’incursion de Slimane dans le renouveau indie et qui revisite aujourd’hui, l’énergie créative qui émane de la ville américaine.

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-05

Sur fond de miroirs dorés scintillants, les mannequins défilent dans des tenues élégantes et caractéristiques de Celine fusionnant avec des images envoûtantes de Laurids Seidel.

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-Laurids-Seidel-04

La chemise blanche et la cravate noir sont à l’honneur. Des blazers sont ornés de strass ou fabriqués en cuir brillant, rappelant les collections du créateur au début des années 2000.

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-09
Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-08

Les silhouettes bluffantes ont été sculptées par des jeans skinny subtilement évasés aux chevilles, associés à des blousons de motard en cuir sans col, incrustés de diamants ou façonnés dans des teintes de gris froid, rejoints par des hauts aux formats imprévisibles qui découvrent la peau.

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-09

Les looks sont complétés par une paire de lunettes entièrement noires. Plus la lentille est sombre, mieux c’est. Et on adore !

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-10

Bande son : “LOSING MY EDGE” par LCD Soundsystem

Celine-presente-son-film-DELUSIONAL-DAYDREAM-credit-celine-salut-les-garçons-magazine-11


Produit par James Murphy

Réalisé par Korey Richey

Make up : Aaron de Mey

Hair : Esther LANGHAM

©️ Hedi Slimane / Celine