Dolce & Gabbana enflame le podium avec Machine Gun Kelly

Dolce-&-Gabbana-enflamme-le-podium-avec-Machine-Gun-Kelly-©-credits-photos-D&G-mespromenades-salutlesgarcons.27.12

Dolce & Gabbana enflame le podium avec Machine Gun Kelly

Dolce & Gabbana Homme 22-23 c’est du Hot Hot Hot. Personnalisé avec l’art et la vision uniques de Bocheone, dont l’univers imaginaire est né de l’expérimentation et d’une approche multidisciplinaire. Une partie de la collection Dolce & Gabbana devient le nouveau symbole de “DG Fatto A Mano”, contaminée par l’énergie de la rue : une vision audacieuse du DNA DG avec de nouvelles proportions, une géométrie des lignes et des silhouettes. 


Dolce & Gabbana 22-23 à la tête d’affiche

Machine Gun Kelly a été la tête d’affiche de la présentation de Dolce & Gabbana automne-hiver 22-23. Changeant au moins trois fois de look durant le défilé, il remettra sa veste à Megan Fox assise au premier rang. Le rappeur est connu pour son style vestimentaire flamboyant, et il a sans doute trouvé beaucoup de choses à acheter sur le podium.

Les manteaux bouffants et les pantalons assortis de Dolce&Gabbana font paraître le bonhomme Michelin mince grâce au rose bubble gum ou griffonné de l’imprimé graffiti de la saison. En guise d’alternative pour le temps froid, il y avait des fourrures écologiques dignes d’un bonhomme de neige avec des bottes et des cache-oreilles assortis.

Les vestes de la saison ont des épaules exagérées, associées à des leggings et portées avec des lunettes à visière et des baskets moulées. Un costume en paillettes argentées était digne d’une boule à facette sur le dance floor, des lunettes à monture fine perchées sur le nez d’une manière qui évoque plus les lasers de science-fiction que les lunettes de lecture. Un ensemble streetwear aux graffitis audacieux a été complété par un grand bonnet en tricot bleu qui donnait une impression de Marge Simpson.

Les jupes pour hommes étaient les plus inattendues. Une mini en tweed ceinturée d’une chaîne en or était portée avec un T-shirt DG déchiré et un col en cuir. Un kilt noir était assorti d’un sweat-shirt DG orné de graffitis. Une mini-robe ou une longue tunique du rose à l’or, étaient associées à des leggings.

L’excitante silhouette longiligne de la marque était accentuée par de longs ourlets en forme d’ailes traînantes sur des pantalons moulants. Les looks avaient une ambiance rock-n-roll, fusionnant des éléments inspirés du punk, du glam et du grunge. On y trouve des pantalons volontairement déchirés au-dessus du genou et fermés par une broche en strass ou des pulls en mohair doux accentués par une mèche à pointes drapée autour du cou.

Une collection qui montre un fort désir d’être dans le monde extérieur et libéré des restrictions pandémiques. 

Credits © Dolce & Gabbana

Featuring @machinegunkelly 

Artwork by Rocco Pezzella a.k.a. Boche @giopastori

.

.

.

#DolceGabbana #DGFW22 #MachineGunKelly #DGlogo #DGDNA #DGFattoAMano #MFW #menwithstyle #meninfashion #mensfashion #men #fashion #style #men #lifestyle #mespromenades #salutlesgarcons 

Dolce & Gabbana Homme 22-23 c’est du Hot Hot Hot. Personnalisé avec l’art et la vision uniques de Bocheone, dont l’univers imaginaire est né de l’expérimentation et d’une approche multidisciplinaire. Une partie de la collection Dolce & Gabbana devient le nouveau symbole de “DG Fatto A Mano”, contaminée par l’énergie de la rue : une…

Laisser un commentaire