Lors d’un captivant événement en direct, la collection SS24 de Jarel Zhang a transporté les invités dans un monde parallèle où l’art a pris vie, trouvant ainsi espace, forme et voix.


Jarel Zhang, the Very Pulse of the Machine

 Inspirée par l’épisode “The Very Pulse of the Machine” dans la série “Love, Death, Robots” et des différents moments et dialogues du film.

Jarel-Zhang-SS24-lorsque-l-art-rencontre-la-mode-©-netflix-The-Very-Pulse-of-the-Machine-Love-Death-Robots-salut-les-garçons-magazine

La scène, une étendue immaculée et éthérée blanc, auquel 16 artistes du monde entier captureraient leur vision et leur interprétation de cette collection par le biais de la compréhension comme thème, où le corps retournait à son essence originelle.

Jarel-Zhang-SS24-lorsque-l-art-rencontre-la-mode-©-luce-giussani-salut-les-garçons-magazine-03

Une atmosphère qui évoquait aussi l’essence même des toiles des artistes qui ont contribué à créer une expérience imprégnée de créativité en dessinant et en capturant l’âme de la collection en temps réel.

Jarel-Zhang-SS24-lorsque-l-art-rencontre-la-mode-©-luce-giussani-salut-les-garçons-magazine-01

L’objectif était d’obtenir des perceptions différentes de la part des esprits créatifs et de traduir leurs pensées et leurs sentiments ressentis sur la collection.


Les mannequins, au sein de cette “table d’art”, ont transporté le public dans un royaume intemporel où le processus créatif se fondait harmonieusement avec le produit final, devenant ainsi une partie intégrante du spectacle.

Jarel-Zhang-SS24-lorsque-l-art-rencontre-la-mode-©-luce-giussani-salut-les-garçons-magazine-06

Mais ce qui a vraiment rendu cette présentation extraordinaire, c’est l’introduction ingénieuse de panneaux interactifs ornés de croquis. Tandis que les artistes travaillaient sur leurs créations, les panneaux se remplissaient progressivement les croquis.

Jarel-Zhang-SS24-lorsque-l-art-rencontre-la-mode-©-luce-giussani-salut-les-garçons-magazine-07

Les invités ont pu apprécier ce voyage créatif, depuis les premiers traits de crayon de l’artiste jusqu’à l’achèvement complet des esquisses.

Jarel-Zhang-SS24-lorsque-l-art-rencontre-la-mode-©-luce-giussani-salut-les-garçons-magazine-05

La présentation de Jarel Zhang a été une célébration de l’esprit collaboratif de la créativité, où les frontières entre le designer, le mannequin et l’artiste se sont estompées, donnant naissance à une expérience unique et ineffaçable.

Cet événement nous a rappelé que la mode ne se réduit pas aux vêtements que nous portons, mais englobe également les récits, la maîtrise artistique et l’innovation, qui peuvent être tissées ensemble au sein même de l’industrie.

© Luce Giussani@captcharly