Le nouveau directeur artistique a fait ses débuts chez Gucci proposant une première collection totalement différente de ce qu’on était habitué. 


Une collection qui plaît pour sa sobriété, son minimalisme, son sens du détail et d’une féminité tout italienne créant un nouveau chapitre pour la marque proposant des essentiels intemporels, du quite luxury. 

Gucci-Ancora-la-premiere-collection-de-par-Sabato-de-Sarno-©-gucci-salut-les-garçons-magazine-catwalk

Aujourd’hui, plus de show, plus de mega mise en scène, on revient à l’essentiel : focus sur le produit et les attentes du client.

Un mood plus sportswear chic “more wearable” au quotidien mixant à la fin avec tenues de soir : des robes scintillantes, des coupes nettes et des mélanges audacieux de couleurs, du vinyle, des jupes fendues et des sabots ultras-compensés, les iconiques sacs Jackie revisités et des bijoux imposants.

C’est le retour des grands classiques de Gucci sans qu’on se sente dans une friperie. Un retour aux sources chic et sobre pour une vision en adéquation avec les stratégies commerciales de la marque.

@ Filippo Fior / Daniele Venturelli