JW Anderson célèbre l’individualité, l’expression artistique et l’extraordinaire dans l’ordinaire avec la collection SS24.


La maison de couture JW Anderson a dévoilé sa pré-collection qui célèbre la beauté de la simplicité et l’élégance de la complexité. La collection a été inspirée par le rugby, et elle apporte des silhouettes sportives et des rayures de rugby qui ont subi une transformation captivante. 

JWANDERSON-la-pre-collection-d-ete-vient-de-debarquer-©j-w-anderson-salut-les-garçons-magazine-paris-hoodie

Les couleurs vives et les motifs complexes des céramiques Cornishware originales ont servi d’inspiration pour cette réinterprétation. La collection apporte également une touche de normalité, car les basiques de la garde-robe, les tricots mélangés, les cuirs souples et les coupes audacieusement structurées, s’emmêlent et se tordent les uns avec les autres, ce qui donne naissance à une nouvelle esthétique. 

Le résultat est une fusion non conventionnelle de textures, créant une juxtaposition intrigante dans chaque vêtement. Les formes bidimensionnelles dominent les vêtements, mettant délibérément l’accent sur une esthétique ébouriffée. Ce chaos intentionnel met l’accent sur un sens de l’expression artistique tout en remettant en question les normes de l’habillement traditionnel.

Le fourre-tout extensible Anchor a été inspiré par les vêtements de travail. Le sabot à plateforme, qui se décline dans une variété de tissus et de textures tels que le veau lisse, la moire, le veau poilu et le feutre laminé, apporte une touche inattendue aux chaussures traditionnelles.

Une couture proéminente traverse l’empeigne, relevée et exagérée pour s’incurver vers un orteil légèrement incliné, ce qui donne une impression saisissante.


La combinaison de modèles inspirés du patrimoine et d’expérimentations audacieuses a donné naissance à une collection qui encourage l’individualité, l’expression artistique et le dépassement de l’ordinaire.

Attention car certains produits ne seront disponible que à partir de décembre 2023 ou janvier 2024.

©JW ANDERSON