Lors de la dernière édition de Pitti Uomo 105, qui a débuté ce 9 janvier, le créateur américain Todd Snyder a été le protagoniste d’un double défilé automne-hiver 2024 : le lancement d’un nouveau chapitre pour Woolrich, la collection capsule Todd Snyder pour Woolrich Black Label, et sa nouvelle collection.


Todd-Snyder-FW-24une-ode-a-l-artisanat.36.18

Todd Snyder, un retour à l’artisanat

Comme son nom l’indique, le mot “Snyder” en néerlandais signifie “tailleur”. C’est donc tout naturellement qu’il est inspiré par l’idée de concevoir de nouvelles versions modernes et luxueuses de pièces emblématiques du vestiaire masculin.

Todd-Snyder-FW-24une-ode-a-l-artisanat.35.39

C’est ainsi qu’il a recréé une sélection de pièces qu’il a progressivement redessinées et réinterprétées à partir d’un costume Savile Row vintage, de vêtements Old Hollywood ou de vêtements de campagne qu’il a réinventés, mélangés et rendus pertinents dans des matériaux sobres mais luxueux.


Une ode à Woolrich

La collection capsule Todd Snyder pour Woolrich Black Label est un hommage à l’héritage de la marque américaine vieille de 190 ans.

Certains des éléments les plus emblématiques de Woolrich, comme la chemise à carreaux Buffalo, sont redessinés avec de nouvelles proportions et des effets de croisement de motifs, dans une version en cachemire.

La plupart des looks s’inscrivent dans une esthétique d’explorateur et d’alpiniste, avec des pulls en tricot câblé, des snoods, des gants sans doigts et de nombreuses bottes en cuir Tricker.

Il s’agissait d’un retour à l’héritage de Woolrich (qui a notamment fourni les vêtements de certaines des premières expéditions américaines en Antarctique), mais on n’avait jamais l’impression d’assister à un simple défilé de vêtements d’extérieur. Tout cela était indéniablement luxueux.


Todd Snyder automne hiver 2024, un modernisme majuscule

Pour ce qui est de la partie consacrée à sa marque éponyme, Todd Snyder a expliqué dans les notes du défilé que la plupart de ses collections sont inspirées par la musique.

Joy Division et The Smiths sont ses références. Mais l’inspiration pour cette collection n’était pas purement audible, elle avait l’air d’un modernisme majuscule tout au long de la collection.

Les silhouettes étaient nettes et structurées, les couleurs étaient vives et audacieuses, et les motifs géométriques étaient omniprésents. Les matériaux étaient luxueux, comme le cuir, le cachemire et la laine mérinos.

Le résultat était une collection qui était à la fois élégante et avant-gardiste. C’était une ode à l’artisanat et au design moderne.

Todd Snyder est un créateur qui sait comment s’approprier l’héritage et le moderniser. Ses collections sont à la fois élégantes et confortables, et elles sont toujours fabriquées avec des matériaux de luxe.

© Todd Snyder