Lazoschmidl dévoile une collection de pièces partiellement confectionnées à la main, altérées, upcyclées, recyclées et manipulées. Ce nouveau vestiaire illustre le processus de destruction et de réparation qui définit l’essence même de l’expression artistique de la marque imaginée par le duo germano-suédois Andreas Schmidl et Josef Lazo.


“Nos vies peuvent être considérées comme des performances.”

LazoschmidlFW24_Look_15_by_Julius_Hayes

La collection s’inspire du style éclectique et aventureux de la nouvelle génération de bons vivants qui n’hésite pas à explorer leur identité et leurs émotions.

LazoschmidlFW24_Look_4_by_Julius_Hayes

Les pièces intègrent diverses techniques de manipulation manuelle, comprenant l’utilisation de denim usé remis à neuf avec des cristaux Swarovski, des tricots délibérément effilochés ornés de perles appliquées, ainsi que des vêtements de merchandising arborant des termes liés à l’automédication, présentés sous forme de typographie sur les vêtements.

LazoschmidlFW24_Look_13_by_Julius_Hayes
LazoschmidlFW24_Look_18_by_Julius_Hayes

La collection présente également des imprimés de champignons générés par l’intelligence artificielle, symbolisant la quête de la connaissance de soi et de la contemplation.

LazoschmidlFW24_Look_19_by_Julius_Hayes

© Julius Hayes