Dries Van Noten a annoncé qu’il quitte sa marque après 37 ans à sa tête. Il a acquis une renommée mondiale dans les années 1990 en tant que membre des Six d’Anvers, un groupe de créateurs issus de l’Académie royale des beaux-arts d’Anvers qui comprend également Walter Van Beirendonck et Ann Demeulemeester entre autres. Salut les Garçons les rends hommage dans notre quatrième numéro papier.


La prochaine collection Homme Printemps Été 2025 sera la dernière dans le cadre de ses fonctions actuelles chez DVN. La collection Femme Printemps Été 2025 sera réalisée par l’équipe de son studio avec laquelle il a travaillé en étroite collaboration pendant toutes ces années. Alors que le créateur restera actif dans les opérations internes, le successeur de Dries Van Noten n’a pas encore été nommé.

Dries-Van-Noten-SS18-©-Sonny-Vandevelde-banner
© Sonny Vandevelde

Dans une lettre envoyée à la presse, M. Van Noten écrit : 

“Je veux me concentrer sur toutes les choses pour lesquelles je n’ai jamais eu le temps. Je suis à la fois triste et heureux de vous annoncer que je quitterai mes fonctions à la fin du mois de juin. Je me suis préparé à ce moment depuis un certain temps, et je pense qu’il est temps de laisser la place à une nouvelle génération de talents qui apporteront leur vision à la marque.”

Dries Van Noten

Notre premier coup de coeur, choix qui n’est pas facile lorsqu’on parle de Dries Van Noten, est le défilé masculin SS05. Les garçons portaient des radios qui diffusaient la bande sonore du défilé pendant qu’ils se promenaient dans l’École des Beaux-Arts de Paris. 

Dries-Van-Noten-SS05-©-Dries-Van-Noten

Le thème était le Prince Harry, ce qui lui conférait une certaine touche de jeunesse : rebelle et nerveux, tout en conservant un côté formel. Les bermudas étaient portés avec des vestes à carreaux madras, il y avait des kilts et des chemises décontractées. 


Dans sa collection SS12, Dries Van Noten atteint son sommet! Une saison de combinaisons et de tricots convoités, s’était tournée vers la soie et le cuir pour lui donner un attrait particulier.

Dries-Van-Noten-SS12-©-Christian-Ochsenfahrt-02
© Christian Ochsenfahrt

En prenant des pièces ordinaires comme une paire de shorts, en laissant la silhouette s’épanouir et en lui donnant une finition luxueuse, de nombreuses pièces discrètes se sont transformées en une véritable déclaration. 


Notre deuxième est dédié au défilé masculin AW16 à l’Opéra Garnier de Paris.

Dries-Van-Noten-AW16-©-Sonny-Vandevelde

Les silhouettes étaient d’inspiration militaire et brodées d’incroyables pictogrammes en forme de serpent et d’insignes jouant à la fois sur la fonction et la fantaisie.

Dries-Van-Noten-AW16-©-Sonny-Vandevelde-01

Une présentation immersif qui cochait à la fois les cases créatives et commerciales. 

Dries-Van-Noten-AW16-©-Sonny-Vandevelde-02

© Sonny Vandevelde


La collection masculine de SS18 est dans une de nos préférées aussi.

Dries-Van-Noten-SS18-©-Sonny-Vandevelde-01

Le fil rouge était entre les accents utilitaires et l’élégance décontractée parfaitement respectée, tandis que les imprimés palmiers et les diamants géométriques gardaient l’esprit ludique.

© Sonny Vandevelde


Le quatrième coup de coeur est la présentation SS23 dans un parking sur les toits de Paris où se tenait le défilé et de la bande-son géniale et rythmée de Charlotte de Witte pendant que les garçons défilaient dans le final.

Dries-Van-Noten-SS23-©-Eva-Al-Desnudo-02

Des imprimés électriques qui était parsemée de pantalons flottants, de survêtements de style “gabber” et de camisoles pour les garçons.

© Dries Van Noten / SS23 Eva Al Desnudo