Dior Homme Hiver 22, un trait d’union entre le passé, le présent et le futur

Dior Homme Hiver 22, un trait d’union entre le passé, le présent et le futur

Dior Homme Hiver 22 par Kim Jones a été présenté dans un décor qui recrée symboliquement la splendeur ornementale du Pont Alexandre III. Son souhait est de représenter le lien entre le passé, le présent et le futur des 75 ans d’existence de Dior, soulignant une histoire vivante toujours en mouvement et un hommage au patrimoine.


Mr. Kim Jones s’est tourné vers les archives et l’impulsion pure des débuts de la Maison, interprétant presque instinctivement cette architecture “sartorial” pour les hommes tout en conservant la joie de vivre qui la caractérise.

Une palette de couleurs splendides qui prouve qu’il existe d’autres teintes que le noir et le terne pour l’hiver. Des nuances de gris et des pastels dans une version masculine de la veste “Bar”.

Tout est unifié de manière simple et contemporaine par le savoir-faire intemporel des ateliers, en passant par de sublimes broderies provenant d’archives jusqu’aux matériaux sportswear et techno tirés des vêtements d’extérieur.

Les signes et symboles personnels de Monsieur Dior prolifèrent : la bonne étoile, la rose, le matelassage Cannage, le motif léopard, le muguet et la chaîne relient le passé au présent.


Dior Homme Hiver 22 – Les petit plus ?

La collaboration spéciale DIOR par BIRKENSTOCK dévoilée et qui comprend deux styles iconiques réinterprétés – la sandale Milano et la mule Tokio – qui sortiront respectivement à la mi- juin et en septembre. 

Un bracelet chaîne en diamants et émeraudes pensé par Victoire de Castellane, directrice de création chez Dior pour la joaillerie, est rejoint par les extravagances du créateur de bijoux Dior Men, Yoon Ahn, dans une nouvelle approche décorative pour les hommes. 

Le sac iconique “Dior Saddle” s’accompagne d’un nouveau “Dior Corolle Tote” et d’une pochette verticale plus structurée, tandis que les derbys acquièrent une nouvelle identité avec des ornements en forme de bijoux. 

Le béret “Doris” pour les hommes, retravaillé par Stephen Jones célèbre, par coïncidence, un quart de siècle en tant que modiste de la Maison, une autre incarnation du sens de la continuité que la collection perpétue. 

___

Crédits photos : © Dior
Crédit photo Backstage : Eva Losada @eva.al.desnudo

Modèle: Dara gueye @Dara_gueye

.

.

.

#DiorWinter22 #DIOR #MrKimJones #stephenjones #KimJones #DiorbyKimJones #SEHUN #ParisFashionWeek #menswear #men #fashion #pretaporter #style #mespromenades #salutlesgarcons #paris 

Dior Homme Hiver 22 par Kim Jones a été présenté dans un décor qui recrée symboliquement la splendeur ornementale du Pont Alexandre III. Son souhait est de représenter le lien entre le passé, le présent et le futur des 75 ans d’existence de Dior, soulignant une histoire vivante toujours en mouvement et un hommage au…

Comments

Laisser un commentaire